Quel est le déclic qui vous a fait basculer dans l'éveil ?

Téléchargez gratuitement un recueil de témoignages contemporains sur l'éveil de grands enseignants spirituels (Claudette Vidal, José Le Roy, Prabhã Calderón...) en cliquant sur le lien ci-dessous:

lien téléchargement

Visites : 322

Y répondre

Réponses à cette discussion

Arjuna, votre réponse me rend dubitatif.
Vous êtes "tout à fait d'accord"; très bien (quoique, les clubs des "d'accords", ne sont pas favorables au développement de la pensée), mais avec quoi ?
Quel est l'intérêt de la présence du mot "parfois" ici, en l'occurrence ?

"Tout le monde chemine"; sans nul doute; ceci me parait être "un lieu commun".

"La vérité est un pays sans chemin".
Là je ne suis plus dubitatif; mais dans la nuit (dans le noir complet).
"La vérité", concept inconnu pour moi; des pensées, des événements, lesquels se prétendent vérités ou sont présentés comme vérités, oui, je connais (voire que trop).
"un pays sans chemin", c'est une image.
Quelle image ?
Un lieu sans entrée(s) ni sortie(s); un lieu où tout est figé ?

Comme je prends en compte les préférences des (certains, certaines) commentateurs; voici un autre "copier-coller" :

merci

Je précise, je veux dire que je suis d accord avec le fait que les personnes qui ne s'interrogent pas peuvent avoir une compréhension, des attitudes que des personnes qui s'interrogent n'ont pas. Je dis "parfois" car ce n'est pas forcément le cas. C'est une possibilité. C'est également une réponse à Chene qui parlait de "chercheurs" avec beaucoup d'égo.

"Tout le monde chemine"....vous dîtes que c'est un lieu commun...ce n'est pas si évident pour tous. cela peut être une bonne chose à rappeler.

"La vérité est un pays sans chemin" est une image pour signaler justement qu il n y a pas de concept de vérité figé, accroché à un dogme X ou Y.

Cher Arjuna, merci popur votre réponse; et, je ne doute nullement de votre sincérité.
Cependant …
Dans une conversation, l'authenticité et la précision ont plus d'importance.
Donc, j'irai "droit au but".
Le mot parfois signifie : à certains moments; à certains moments valable dans une situation, le contraire à une autre situation. Donc avec "parfois" tous est valable (à certains moments); mais rien n'est démontré; donc avec "parfois", c'est parler pour ne rien dire (sophisme et rhétorique).

Vous dites : " "Tout le monde chemine"....vous dîtes que c'est un lieu commun...ce n'est pas si évident pour tous. cela peut être une bonne chose à rappeler.".
Que ce soit plus ou moins difficile, je le conçois bien; mais est ce que ceci supprime "le cheminement" ?
Jusqu'à preuve du contraire : non. "le lieu commun" est, en ce cas, toujours valable.

Pour ce qui est de : " "La vérité est un pays sans chemin".
Je suis en phase avec Vous, que rien n'est figé; cependant, je souhaiterai connaitre un exemple de "vérité pas figé" (hors d'une croyance, bien sûr).

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation